TLÖN UQBAR ORBIS TERTIUS

Très librement inspiré de la nouvelle du même nom par Jorge Luis Borges../..
octobre 1861 - Le Puy en Velay - Paris

Troubles au Puy

La bonne ville du Puy en Velay, bien que très pittoresque laisse beaucoup à désirer du point de vue de l'hygiène.
L'attentat sur la personne de l'évêque Monseigneur Galluce pendant la bénédiction de la statue de la Vierge a semé le trouble parmi la communauté des croyants.
vue du puy

Au Puy, après l'office du Dimanche, le club interroge les prisonniers interpellés sur le Rocher Corneille. Les hommes de main, le rêveur qui tente de s'enfuir et enfin l'hérésiarque sont entendus. Les membres du club découvrent un monde étrange d'où viendrait le Tremillium. Le lieutenant perdu est retrouvé puis Jules Vallès demande une interview. Les premières propriétés du Trémillium sont identifiées. Le fusil balistique est étudié. De retour à Paris le Club explore les capacités du Tremillium, les présente à Jules Verne et conçoivent le projet d'aéronef. Enfin, le Comte provoque l'ultime entrevue avec Adhémar Collet qui se termine tragiquement.

Messe

le père MouchardiasLa messe du Dimanche est bourdonnante de murmures et de suppositions. Mgr Galluce est présent bien que très affaibli. Lors de la préparation de l’Eucharistie, les jeunes enfants de Chœur trébuchent au moment de soulever la croix qui contenait le Tremillium.
Le Comte pris de crises de délire est resté à l’hôtel.
L’homélie du Père Mouchardias est très ferme et se conclut sur la prière à St Ferréol :

« Tu as donné, Seigneur, à saint Ferréol la force de souffrir à cause du Christ ; Viens encore au secours de notre faiblesse, et que la victoire de ton martyr nous encourage à rendre témoignage à la vérité. »

Après l'office, les membres du club se rendent à la prison du Puy pour tirer au clair cette affaire et découvrir ce qui est advenu du Lieutenant disparu.

Prison

Le capitaine s’étant assuré de l’autorisation d’interroger les prisonniers, Elmer, Gabriel, Gaël et Doudou participent aux interrogatoires. Les gardiens de prison en faction ce dimanche ne brillent pas par leur vivacité.
Elmer installe immédiatement sa machine et commence à la règler. L’interrogation des deux hommes de main tourne vite à la farce, leur accent du cru n’est pas très convaincant et Gaël s’aperçoit vite qu’ils n’ont pas des mains d’agriculteurs.
Jean-Antoine Allinot : terrorisé par le capitaine sur le roc est ébéniste ; Bertrand René Giquel : blessé par Gabriel est instituteur.
Ils sont venus de Normandie pour aider Léovant et assurer sa protection. Apparemment ils avaient déjà conduit une mission de ce type pour acheter des livres anciens en Angleterre. Ils racontent avoir entendu une violente dispute au sommet du rocher Corneille avant le coup de feu. Cette dispute s'est déroulée dans une langue qui leur est inconnue.

Le Rêveur de Tlön

Le deuxième interrogatoire est celui d’un étrange personnage aux yeux vairons : Francis LEOVANT.L'entomologiste Francis Leovant Il est très calme et s’obstine à parler dans une langue inconnue de tous. Au cours de l’interrogatoire, Doudou s’approche du suspect dans le but de communiquer avec son esprit et le trouve fort sympathique. Elmer constate que l’esprit de Léovant se déploie de plus en plus dans la salle…
C’est bientôt Gabriel qui tombe sous le charme de l’étrange personnage pendant que la Capitaine s’acharne à conduire un interrogatoire digne de ce nom.
L’obligeant à s’asseoir le Capitaine lui tend une feuille et une plume pour qu’il écrive son nom… Il repère le manège du suspect qui essaie de l’hypnotiser par des mouvements de sa plume.
Le capitaine fait interrompre l’interrogatoire et renvoyer dans sa cellule Léovant au grand dam de ses nouveaux « amis ». Bientôt les gardiens de prison interviennent et empêchent Doudou et Gabriel de les suivre dans sa cellule.
Gabriel et Doudou reprennent leurs esprits tandis que le capitaine propose de reprendre la séance sans arme dans la salle. Emer est fasciné par l'esprit de cet homme. Charles-Henri fait rappeler le garde qui, tout à coup, s’aperçoit qu’il s’est trompé de porte et a reconduit le suspect à l’extérieur de la prison!
Le garde lui aussi a été hypnotisé par le dangereux individu.

Poursuite

La course poursuite dans les ruelles en pente des hauteurs du Puy est de courte durée, le Capitaine suivi de Gaël et de Doudou gagne du terrain sur le suspect qui s’engouffre bientôt dans une manufacture de dentelles. Il s’y rue tandis que Gabriel contourne le bâtiment. Quand Doudou pénètre dans l’atelier, les dentellières poussent des hurlements de terreur et s’enfuient.
A l’étage, le capitaine tire dans les jambes de Léovant qui s’écroule à la porte de sortie, Gabriel se jette alors sur lui pour le maintenir et manque tomber sous le charme de sa voix…
Doudou, arrivant enfin, l’assomme à coups de bottes et se sent tout à coup plus en sécurité.
Léovant est ramené dans sa cellule, masqué et enchaîné. Le capitaine laisse un courrier accompagnant les constatations du professeur Johcqz pour que Francis Léovant soit interné sous de très strictes consignes de sécurité.

l'hérésiarque de Tlön

L’interrogatoire de Bioy Casarès, est conduit avec une très grande prudence, il est masqué et attaché à sa chaise. Son souffle est rauque et il demande si un médecin est présent dans un français parfait. Elmer l’examine, il constate que le suspect soufre d’un anévrisme de l’aorte et peut mourir à tout moment. Les trous de sa cagoule de fortune sont ouverts pour lui permettre de mieux respirer et l’interrogatoire commence.
Quand il apprend que le livre a été trouvé par Objectif 1900, il est prêt à collaborer en échange du privilège de pouvoir essayer de le lire.
Interrogé sur la disparition du Lieutenant, Casarès explique qu’il ne faut s’inquiéter de rien, que le rêveur l’a rencontré et probablement désorienté par une hypnose de sa façon.

Il comence alors à raconter la formidable histoire de Tlön ou plutôt du monde d'Uqbar à laquelle il a été initiée par un ami anglais au Brésil.
Cet ami lui a montré un Article sur UQBAR entre les volumes 46 et 47 de l’Encyclopœdia Britannica Entre UPSAL (ville de Suède) et URAL altaïc languages. Cet article n'est pas présent dans toutes les éditions de la très érudite encyclopédie.
Bioy Casarès l'hérésiarque de Tlön Voici en quelques citations qui ont fasciné Gabriel, intéressé Elmer et Gaël et franchement agaçé le capitaine, les concepts fondateurs du monde d'Uqbar.
"Les miroirs et la copulation sont abominables parce qu’ils multiplient le nombre des hommes." Une philosophie « l’univers visible est une illusion.»
Il existerait d’autres ouvrages sur ce monde dont celui qui a été retrouvé...
L'ouvrage que recherchait Casarès est un in octavo qui est une encyclopédie de TLön de Hlaer à Jangr tome XIème.

Le monde d'UQBAR selon Bioy Casarès: illusion, folie ou réalité ?

Réalité parallèle

Le Trémillium, ou le Hrön selon l'histoire de Tlön, serait une matière parfaite rêvée par un très grand initié d'Uqbar et qui a pris corps dans notre monde...
Un véritable monde parallèle avec lequel nous cohabitons ?

Folie

Le comportement du rêveur, celui des hommes de mains et enfin celui de l'hérésiarque est tout à fait symptomatique des pathologies schizophrènes rencontrées par le Professeur Johcqz.
Une hallucination collective portée par de charismatiques gourous?

Canular

Les descriptions de ce monde sont trop complètes pour qu'il s'agisse du travail d'un homme seul, partout dans le monde on peut trouver des références à ce monde étrange.
Un canular monté depuis des siècles par une élite d'intellectuels?


Le lieutenant perdu

Le Lieutenant PujolleSur ces entrefaites, le Lieutenant Pujolle arrive.
Il est complètement défait, il vient d'arriver de Clermont Ferrand et ne comprend pas ce qui s'est passé. Il a fait mettre la patrouille aux arrêts et s'apprête à s'y rendre lui même après avoir fait son rapport. Le capitaine exaspéré par les discours fumeux de Casarès le congédie en lui "expliquant" qu'il devait être sur Tlön !

Jules Vallès

Jules Vallès Jules Vallès rejoint le club à l'Hôtel du canari enchanté, il sollicite la faveur d'avoir l'interview exclusive de ce qui s'est passé au moment de l'attentat. Gaël le reconnait, le Capitaine l'a déjà lu dans le Figaro. Jules Valles est un journaliste qui commence à être célèbre, il écrit au Figaro et n'hésite pas à stigmatiser la pauvreté et l'horreur que provoque la machine étatique.
En tant qu'enfant du pays, il est très attaché à ce reportage. Le Comte lui propose de tout lui raconter lors de son retour à Paris en échange d'un article à la une du Figaro pour annoncer l'orphelinat: "Les cadets de l'espoir".

Jules Vallès propose à Gaël d'écrire l'article pour la Une du Figaro, il le signera et le fera publier.

Les propriétés du Trémillium

- NON PUBLIE - ARCHIVES SECRETES -
Le TrémilliumA la banque, nos amis retirent le précieux tétraèdre et, surpris une fois encore par son poids se demandent comment il peut être porté dans l'église par deux enfants. Ils ont l'idée de le disposer dans la tabatière en or du Comte et... surprise... celle-ci est beaucoup moins lourde que prévu ?
Le Comte s'enthousiasme et demande au banquier de lui fournir de la poudre d'or à trois fois son prix ! Le banquier s'exécute et fournit au Club un salon privé.
La tabatière contenant le Trémillium enplie de poudre d'or est maintenant très légère... Le capitaine propose que des expérimentations plus rigoureuses soient conduites de retour à Paris.

Le capitaine remarque que les diamants sertis sur le couvercle de la tabatière ont été déplacés lors de l'expérience et se promet de tirer au clair ce curieux phénomène.
- NON PUBLIE - ARCHIVES SECRETES -

Le fusil balistique

Le capitaine met à profit la dernière journée avant le retour à Paris pour entièrement démonter le fusil de tir à longue distance. Il prend les cotes de chacune des pièces, Les travaux du Capitaineles dessine, rogne de petites particules de métal. Il prend ensuite les caractéristiques de toutes les pièces optiques, mesure la raideur des ressorts, compte, numérote, référence, etc. A l'aide de ces informations, le capitaine fait reproduire séparément les pièces de l'armes par les talentueux artisans du chantier et les horlogers du Puy.
Le fusil à tir balistique
Après ce long travail, il assemble à nouveau le fusil et le rend à la gendarmerie en tant que pièce à conviction.

Retour à Paris

Après avoir conduit les derniers préparatifs, le Club rentre à Paris par le train accompagné de Jules Vallès qui passe une grande partie du voyage en discussion avec Gaël après avoir noté l'interview du Comte.

Rubis,émeraudes et diamants

- NON PUBLIE - ARCHIVES SECRETES -
Les réactions du Trémillium avec les matières nobles sont explorées dans le fumoir du club qui se transforme peu à peu en atelier pour chimiste fortuné. Les diamants, les pierres précieuses, le platine sont essayés. Il apparaît que les meilleurs résultats sont obtenus quand le Trémillium est entouré de diamants aux quatre sommets... alors il lévite !
Les premières études
Lors d'expérience avec un gros diamant en A et trois petits en B,C et D: le Trémillium se déplace vers A, il s'élève dans les airs pour n'être arrêté que par le plafond! D'après les calculs du capitaine, avec le plus gros diamant du monde, le Trémillium pourrait soulever une masse de 5 tonnes.
- NON PUBLIE - ARCHIVES SECRETES -

Présentation à Jules Verne

- NON PUBLIE - ARCHIVES SECRETES -
Le Club, d'abord considérant la proposition de déposer ce nouveau corps à l'Académie des Sciences, se ravise et décide de contacter directement Jules Verne pour lui exposer la situation.
Gabriel se charge de prévenir Jules Verne qui vient le soir même au club.
En découvrant les propriétés du Trémillium, Jules Verne n'y croit pas tout d'abord puis est subjugué... Il se retire pour revenir le lendemain matin à l'aube. Apparemment il n'a pas dormi, il a prévenu l'Empereur et obtenu l'autorisation de "Terroriser l'Europe".
Sous le choc tout d'abord, les membres du Club sont tous séduits par la possibilité de construire un Aéronef. Le capitaine a déjà des idées... puis tous imaginent ce que pourrait être l'aéronef, un homme volant, une machine volante, etc.
Le prototype d'aéronef sera présenté au concours de véhicules organisé par les Seigneurs de la Vapeur à Londres en juillet 1862.
Le club dispose d'une carte blanche du Ministre de la Science qui fournit aussi un lieu secret pour y construire le prototype : dans le chantier de l'Opéra Garnier en plein Paris.
- NON PUBLIE - ARCHIVES SECRETES -

Gabriel part au Portugal sur les traces de la bibliothèque de Bioy Casarès.

Le passé trouble du Comte

Le Comte, perturbé par ses changements de personnalité, a distingué un point commun. Max, Myno, le professeur Ration et le comte Gorowski connaissent tous Adhémar Collet. Il le fait appeler et, dans la salle à manger, lui ordonne de parler.
Adhémar se résigne et raconte la sombre histoire de Maximilien Bonnet, devenu pour une expérience militaire un assassin. Le projet échouant, tous les assassins ont été repris puis tués à l'exception de Myno (ex Maximilien Bonnet) et deux autres, sauvés par Adhémar et interné. Lors d'un incendie, les deux autres meurrent mais Myno réussit à s'évader. Il est repris par la police à la suite d'une vague d'assassinats puis reconditionné en Comte Gorowski.
Malheureusement, un accident au cours du reconditionnement à conduit à la mort du professeur Ratio et au mélange de son esprit avec celui du Comte../..
La machine de reconditionnement du professeur Ratio

Roulette russe

Effondré par ces révélations et furieux de cette lâcheté, lui qui a toujours chargé à la tête de ses hommes, le Capitaine prend à partie Adhémar:
"Aujourd'hui vous êtes notre hôte, mais la prochaine fois que je vous croise, je vous defie et je vous tue".
Le Comte est pensif puis, à la consternation de tout le monde propose à Adhémar de trancher cette affaire à la roulette russe. Celui-ci accepte.
Le comte charge lentement son arme, une balle puis il fait tourner le barillet...
La tension monte et Gaël sort de la salle.
Lentement, le Comte applique le revolver contre sa tempe, regarde Adhémar dans les yeux et tire...
clic...
Adhémar, tremblant, prend l'arme, la glisse dans sa bouche et tire...
La déflagration déchire le silence, sa boîte cranienne explose et il s'effondre lentement sur le tapis.


Le capitaine ne perd pas ses moyens et empêche Tante Médie d'entrer dans la pièce puis fait appeler la police. Décision est prise qu'Elmer soigne le Comte dans son pavillon de Passy transformé en asile d'aliéné.
Gabien.