Le 3ème Génie (ou train du génie)

Histoire de l'arme

L'arrêté du 10 octobre 1801 donne aux officiers du Génie des unités spécifiques, encadrées par un corps de sous-officiers.
Le Génie participe aux incessantes campagnes en Europe de l'Empire, parfois spectaculairement comme à Fleury avec ses aérostiers, et à l'expédition d’Égypte. Le Génie, qui «organise le terrain» de tous les champs de bataille, se distingue aux passages du Danube en 1809 et de la Bérésina en 1812, sans oublier Waterloo en 1815.

Dernières interventions de l’arme

Des unités du Génie combattent sur les théatres d'opération récents:
  • au Sénégal et en Crimée en 1854-55,
  • en Italie en 1859,
  • en Conchinchine depuis 1858,
  • en syrie et en Chine depuis 1860.

«parfois détruire, souvent construire, toujours servir !»