Fusil Dreyse « à aiguille » (1849)

L’arme qui révolutionne l’art de la guerre.

Fusil Prussien à aiguilleLe fusil Dreyse est le premier fusil doté d’un système de chargement par la culasse, à la foi fiable et efficace. Pour la première foi, le fantassin est doté d’un fusil avec lequel il est possible de tirer et recharger en position couchée, ce qui bouleverse totalement les tactiques d’infanteries qui n’ont que peu évolué depuis le XVIIième siècle…
Le nom de fusil « à aiguille » vient du fait que le Dreyse utilise une cartouche en carton au milieu de laquelle se trouve une amorce (au cœur de la charge de poudre) qui vient percuter l’aiguille après avoir traversé les parois de carton de la cartouche. Ce système garantit une meilleure combustion de la poudre par rapport au système traditionnel (amorce à l’arrière de l’étui), mais détériore rapidement l’aiguille…

Fusil Français, modèle 1840

fusil françaisVoici un exemple typique de fusil à silex, tel qu’ils existaient depuis le 17ième siècle, reconverti avec un mécanisme à percussion. Les autres caractéristiques demeurent inchangées pour ce fusil à chargement par la bouche. Toutes les armées européennes de l’époque utilisaient des modèles très similaires à celui-ci.
Un projet français ultra-secret vise à construire un fusil à aiguille équipé d’une hausse graduée, se chargeant par la culasse et utilisant une cartouche amorcée. Cette étude est confiée à Antoine Alphonse Chassepot sous l'égide de S.M. L’empereur Napoléon III.