L'évolution des espèces

Une conférence de Gabriel Dermembon

"la genèse"

Leportrait de Charles Darwin voyage du H.M.S. Beagle emportant à son bord le jeune naturaliste Charles DARWIN de 31 à 36 allait être riche de surprises et d'enseignements. De retour de son voyage autour du Monde, inspiré par les théories existantes étudiées pendant des années, Darwin proposa sa théorie de l'évolution des espèces et écrivit en 1859 son premier livre "De l'origine des espèces" - un brûlot -.

La théorie mûrit au fil de découvertes paléontologiques et géologiques, sur les côtes de l'Amérique du sud, en terre de Feu pour aboutir aux deux découvertes primordiales des Galápagos.
Sur treize variétés de pinsons que Darwin captura aux Galápagos il constata que malgré certains traits de caractère communs à ceux-ci chaque espèce avait développé ses propres particularités. Il émit alors l'hypothèse d'un ancêtre commun à ceux-ci.
pinsons de Darwin
Il y observa, non sans surprise, la tendance au gigantisme spécifique à certains animaux vivants sur ces îles.

Trois concepts importants émergent

Toutes les espèces sont sujettes à variations, tous les animaux et les plantes tendent à s'accroître, et les caractéristiques morphologiques principales tendent à peu évoluer.
Plus les individus se différencient, plus il leur sera possible de coloniser les différentes niches écologiques. Cette sélection entraîne une extinction des groupes les moins adaptés.
Sans inventer le concept d'évolution, il pose les bases d'une théorie de l'évolution des espèces; c'est la sélection naturelle: il y a lutte pour la vie et seuls les plus aptes survivent.

Cette théorie allant à l'encontre de la version biblique de la Création, elle conteste violemment la thèse Créationniste.

L'homme

Pour Darwin l'homme constituerait l'ultime étapeLe Bonobo, un ancêtre ? d'un itinéraire biologique long et sinueux qui commencerait avec quelques cellules primordiales et passerait par les poissons, les amphibiens, les mammifères, jusqu'au stade de quelques préhominiens. Dès lors la station verticale et le développement du volume cérébral auraient suffis à provoquer l'émergence de l'homme actuel. Il n'est plus à l'image de Dieu mais le descendant d'un lointain simien.

La polémique

Darwin descendant du singe De nos jours, Darwin est toujours au coeur de la polémique, ce dont il a horreur. Il laisse ses partisans le défendre: Thomas Henry Huxley, Joseph Hooker et Wallace. La théorie de Darwin fait de plus en plus d'émules mais il n'arrive toujours pas à répondre à une question essentielle: comment les caractères sont ils transmis d'une génération à l'autre?

Au cours de la conférence, les partisans du créationnisme ou du fixisme selon Cuvier huent et répondent aux questions de Gabriel par les bruits de singes dont il descend… Ils sont vivement apostrophés par les partisans de Darwin et les sceptiques séduits par les théories transformistes de Lamarck.
G.D