Albert de la Feuillantine de Fressensac

Il est attaché de direction de la Française des Forages, et est venu aider incognito Jean Plat puis Lucien Tremillon dans son enquête pour le compte de cette société. Il est ouvert et sympathique et possède une automotive.
C'est un homme de grande ressources, il est constamment flanqué d'associés qui lui apportent des informations. Il est très intéressé par les marchés financiers et industriels et dispose de bonnes entrées à la bourse.
Lors de son discours d'officialisation des activités de contre espionnage du Club Objectif 1900, il a été qualifié ainsi par Jules Verne:
"Albert de la Feuillantine de Fressenssac: ou Monsieur le baron devrais-je dire... est un homme d'infinie ressources, il pourra organiser les déplacements de votre club, vous introduire dans des milieux aussi variés que surprenants, c'est vers lui que devrons aussi se tourner les regards quand vos actions commenceront de s'éloigner de la légalité... Uniquement pour la raison d'état, cela va de soi ! "

Lire la biographie détaillée (meneur seulement).

© détail de gravure issu de la série des voyages extraordinaires
de Jules Verne (édition Hetzel)

Coupures de presse


Albert et Lucien, soupçonnés par les autres membres du club d'avoir soustrait les jeunes de la secte du Tigre aux investigations policières peu après l'attentat contre Dieuleveult.