Gaël Desbiens

Journaliste et musicien, il fait partie du quatuor concertant. C'est un habitué du Limaçon Brun. Il est réputé dans le milieu du journalisme pour écrire des articles à scandale et rédige fréquemment des brûlots qui sont publiés dans le Charivari. Ses problèmes financiers sont chroniques entre les amendes qu'il doit verser et les paiements en retard de ses émoluments.

Déporté en Algérie, il a été gracié et est de retour à Paris, il rejoint le Club. Sa réintégration dans le club est approuvée par Jules Verne :
"intelligent, astucieux et doté d'une très bonne plume, il vous aidera partout où les informations sont masquées".

Ses visites de courtoisie au domicile du Comte ont repris comme avant sa déportation, Natalia Gorowski est heureuse et ses toilettes sont ornées de fleurs fraiches chaque jour.


Lire la biographie complète (meneur seulement)

© détail de gravure issu de la série des voyages extraordinaires
de Jules Verne (édition Hetzel)

Coupures de presse


Gaël Desbiens est recruté au Figaro. Après la très grande qualité de son article décrivant les évènements du Puy, Julles Vallès lui fait confier la rubrique culturelle du journal.